attributif


attributif

attributif, ive [ atribytif, iv ] adj.
• 1516; du rad. de attribution
1Dr. Acte attributif de droit, qui attribue un droit (opposé à acte déclaratif). Acte attributif de compétence, qui confère la compétence à une juridiction.
2 Log. Proposition attributive, qui affirme ou nie un attribut, une qualité d'un sujet. — (1866) Ling. « Être », « devenir », « sembler » sont des verbes attributifs, qui relient l'attribut au sujet.

attributif, attributive adjectif Qui indique ou énonce un attribut. Qui confère un droit, qui le fait passer d'une tête sur une autre. Se dit d'une phrase qui contient un attribut, d'un verbe qui admet un attribut. ● attributif, attributive (expressions) adjectif Clause attributive de compétence, disposition d'un contrat qui désigne la juridiction chargée de régler un éventuel litige.

⇒ATTRIBUTIF, IVE, adj.
I.— [Correspond à attribution] DR. Qui attribue.
Arrêt attributif de juridiction. Qui attribue une juridiction à un juge. Sceau attributif de juridiction. Sceau qui attribuait tous actes à la juridiction du tribunal qui les avait scellés. Acte attributif de droit. Celui qui attribue un droit (p. oppos. à acte déclaratif). Acte attributif de compétence. Qui confère une compétence à une juridiction.
II.— [Correspond à attribut]
A.— LOG. Jugement, sens attributif. Proposition attributive. ,,Proposition conçue comme affirmant ou niant une qualité d'un sujet, par opposition, soit à la proposition conçue comme décomposée en un sujet et un prédicat (comprenant la copule), — soit à la proposition formée de deux termes unis par une relation`` (LAL. 1968). Synon. proposition d'inhérence :
1. Quand on dit que le flegmatique a un taux de véracité de 87 pour-cent on veut seulement dire que 87 fois sur 100 les individus que leurs différentes corrélations ont permis de classer parmi les flegmatiques ont été déclarés véraces par un oui sans nuance; c'est donc la fréquence du jugement attributif à l'intérieur de la classe qui est transformée en jugement d'inhérence sur le plan de l'individu (tel qui est flegmatique a une véracité de 87 pour-cent).
RICŒUR, Philos. de la volonté, 1949, p. 339.
2. Non, je ne puis savoir ce que c'est que l'être, au sens attributif et copulatif du verbe « est » — car tous les prédicats que je pourrais attribuer à ce sujet des sujets seraient plus spéciaux que lui; mais par contre je puis entrevoir que l'être est, au sens ontologique du verbe, ou plus simplement qu'« il y a être ».
JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 16.
B.— GRAMMAIRE
1. Verbe attributif
a) Vx. Verbes attributifs. Verbes qui renferment en eux-mêmes l'attribut combiné avec le verbe être, comme aimer pour être aimant, courir pour être courant (cf. BACH.-DEZ. 1882).
b) Verbe attributif. ,,Verbe qui relie l'attribut au sujet. Être, devenir, sembler, avoir l'air, sont des verbes attributifs`` (Ac. 1932). Synon. anc. mode attributif :
3. J'aime, amo, c'est je suis aimant, ou je suis étant aimant. C'est le présent du verbe être au mode attributif, avec le simple adjectif aimant, ou avec le présent du verbe aimer au mode adjectif, qui renferme le présent du verbe être au même mode.
DESTUTT DE TRACY, Éléments d'idéologie, Grammaire, 1803, p. 245.
Emploi subst. (cf. DESTUTT DE TRACY, Éléments d'idéologie, Grammaire, 1803, p. 71).
2. Proposition attributive. Qui contient un verbe attributif et un attribut.
Rem. Lar. encyclop. : ,,Propositions attributives, propositions relatives se rapportant au sujet ou à l'objet du verbe de la principale et qui ne sont ni déterminatives, ni explicatives : je l'ai rencontré qui se promenait.`` Synon. relatives prédicatives.
PRONONC. :[], fém. [-i:v].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1516 attributif de « (d'un inan.) qui est attribué à (?) » (Mirouer hist. de France, 46 r° ds QUEM. : L'hystoire des rois de France qui est le subject attributif de ce présent traitié), attest. isolée; après 1500 (?) dr. « (d'un inan.) qui attribue » (BUGNYON, Loix abrog., p. 87 ds GDF. Compl. : Les simples lettres de chancellerie ne peuvent estre attributives de jurisdiction); 1866 gramm. verbes attributifs (Lar. 19e).
Dér. du rad. du supin du lat. attribuere (attribuer); suff. -if.
STAT. — Fréq. abs. littér. :43.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — Éd. 1913. — FOULQ.-ST-JEAN 1962. — FRANCK 1875. — LAL. 1968. — SPR. 1967. — SPRINGH. 1962.

attributif, ive [atʀibytif, iv] adj.
ÉTYM. 1516; dér. sav. du lat. attributum, supin de attribuere. → Attribuer.
1 Dr. Qui attribue. || Acte attributif de droit, celui qui attribue un droit (opposé à acte déclaratif). || Acte attributif de compétence, qui confère la compétence à une juridiction.
2 Log. || Proposition attributive, qui affirme ou nie un attribut, une qualité d'un sujet. || Jugement attributif.
(1866). Ling. || Verbe attributif : verbe qui relie l'attribut au sujet. || « Être », « devenir », « sembler » sont des verbes attributifs. || Proposition attributive : proposition qui contient un verbe attributif et un attribut. || Syntagme attributif : syntagme qui contient une copule (être) et un attribut.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • attributif — attributif, ive (a tri bu tif, ti v ) adj. 1°   Terme de jurisprudence. Qui attribue. Arrêt attributif de juridiction. 2°   Terme de logique. Qui indique ou énonce un attribut. Proposition attributive. ÉTYMOLOGIE    Attribuer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • attributif — ATTRIBUTIF, IVE. adj. Terme de Palais. Qui attribue. Attributif de Juridiction …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ATTRIBUTIF — IVE. adj. T. de Jurispr. Qui attribue. Arrêt attributif de juridiction …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ATTRIBUTIF, IVE — adj. T. de Jurisprudence Qui attribue. Arrêt attributif de juridiction. En termes de Grammaire, Verbe attributif, Verbe qui relie l’attribut au sujet. être, devenir, sembler, avoir l’air sont des verbes attributifs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • attributive — ● attributif, attributive adjectif Qui indique ou énonce un attribut. Qui confère un droit, qui le fait passer d une tête sur une autre. Se dit d une phrase qui contient un attribut, d un verbe qui admet un attribut. ● attributif, attributive… …   Encyclopédie Universelle

  • butif — attributif contributif distributif …   Dictionnaire des rimes

  • prédicatif — prédicatif, ive [ predikatif, iv ] adj. • 1842; « qui affirme » 1466; de prédicat ♦ Didact. 1 ♦ Qui affirme un prédicat d un sujet. Proposition prédicative. ⇒ attributif. Du prédicat. Fonction prédicative. 2 ♦ Épistém. Qui affirme d une façon… …   Encyclopédie Universelle

  • atributiv — ATRIBUTÍV, Ă, atributivi, e, adj. Care are funcţie de atribut (2). – Din fr. attributif. Trimis de ana zecheru, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  atributív adj. m. (sil. tri ), pl. atributívi; f. sg. atributívă …   Dicționar Român

  • long — long, longue [ lɔ̃, lɔ̃g ] adj., n. m. et adv. • Xe temporel; lat. longus I ♦ Adj. A ♦ (1080 lonc) dans l espace 1 ♦ (Av. le nom) Qui a une étendue supérieure à la moyenne dans le sens de la longueur. ⇒ grand. Une longue tige. Un long fil. De… …   Encyclopédie Universelle

  • -if — ⇒ IF, IVE, ATIF, ATIVE, suff. Suff. formateur d adj. qualificatifs (sauf indication contraire, if se substitue à la finale ion d un subst. en tion/ (s)sion). I. Le dér. est adj. A. [Le dér. signifie « qui accomplit le procès exprimé par la base,… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.